Qui doit payer pour avoir une mutuelle d’entreprise?

Vous avez certainement déjà entendu parler de la mutuelle obligatoire entreprise et vous vous demandez si ce dispositif serait intéressant à mettre en place au sein de votre établissement et ce que vous auriez alors à payer. La mutuelle d’entreprise obligatoire repose sur un double principe : celui du contrat collectif et celui de l’adhésion obligatoire de tous les employés et dirigeants de l’entreprise. En contrepartie, ce système de prévoyance est particulièrement économique puisque les cotisations sont négociées collectivement et qu’elles sont partiellement prises en charge par l’entreprise, ce qui ne laisse qu’une petite contribution à la charge de chacun des adhérents.

L’entreprise finance donc partiellement le dispositif de prévoyance obligatoire mais en contrepartie bénéficie d’avantages sociaux et fiscaux qui rendent l’opération intéressante. Par ailleurs la mise en place d’une mutuelle d’entreprise est un véritable plus qui lui permet d’être plus attractive et de fidéliser ses salariés. Au final, tout le monde bénéficie de la mise en place d’une mutuelle obligatoire, y compris les organismes de prévoyance pour lesquels les dépenses de santé mutualisées au niveau collectif sont moins importantes et pénalisantes que celles des contrats individuels.

Pour que la mise en place d’une telle politique de prévoyance soit rentable pour votre société, il est important que vous ayez collecté différentes propositions de la part de plusieurs assureurs afin de les comparer. En passant par un comparateur spécialisé, vous obtiendrez automatiquement des devis personnalisés parmi lesquels vous trouverez facilement le devis prevoyance entreprises le moins cher du moment. Qu’il s’agisse d’une pro btp mutuelle ou de la mutuelle d’un autre secteur d’activité, vous bénéficierez d’un prix attractif et négocié qui vous permettra de mettre en place le système de prévoyance que vous souhaitez pour vos salariés et qui correspond aussi bien à leurs besoins qu’à votre secteur d’activité.